juillet 30, 2017

VILLAGE ENDORMI


Pureté du ciel
à la teinte bleuie
vieilles maisons blanchies
zébrées par les soleils

Ruelles assoupies
aux frugales corbeilles
où quelques hommes veillent
les beautés endormies

Regards qui se plombent
sous les touffeurs brûlantes
donnant rêves aux façades

Infusés à la menthe
mille soifs succombent
lumineuses nuances
et bouillantes cascades

''''''''''

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire