août 12, 2017

JE ME SOUVIENS D' UNE ROSE






Quand les premiers bourgeons
attendaient d'être fleurs
je me souviens d'une rose
qui s'ouvrit en douceur
pur moment d'osmose
ton coeur contre mon coeur
avant que naisse ma prose
du berceau de l'enfance
au manège rieur
petits pas qui s'élancent
à ceux du voyageur
je me souviens d'une rose
qui s'ouvrit en couleur
donnant à mille choses
la teinte du bonheur

°°°°°°

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire