octobre 28, 2017



La nuit a pris entièrement possession des lieux. Elle impose son visage empreint d'étrangeté. Les gargouilles aux façades des maisons moyenâgeuses ajoutent une note diabolique à la scène. Dans les maisons, les corps assoupis ou exaltés vont rejoindre le territoire des rêves. La douce chaleur de la couette colorée les invitant à se retirer dans un monde unique et singulier. Chacun va rejoindre son port d'attache et son centrage.Doucement, la pensée se détache du corps alourdi et s'envole vers des espaces inconnus hors du temps. La ville dort. Le corps se repose. Les âmes s'enrichissent de voyages secrets. De temps en temps, des bruits épars parviennent à l'oeil intérieur: des chats courant la prétentaine, des fêtards qui crient, un klaxon de voiture qui retentit…


C'est une nuit ordinaire, un moment de la vie de tous les jours.


¨¨¨¨¨¨¨¨

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire