novembre 08, 2017

ACCEPTER


Accepter que la vie
vienne nous malmener
que les roses naissent des roses
étés après étés
Accepter nos défaites
comme le creux d'une vague
en sachant qu'elle nous porte
quand notre corps divague
Accepter que la vie
soit instants éphèmères
que tout moment fini
entame une autre ère.
Accepter le moment
où nous devrons partir
comme un ultime présent
mourir n'est pas finir.
La chenille sur le sol
devient bien papillon
dont le corps en envol
a changé de maison.

○○○○○○○

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire