novembre 19, 2017

LES WAGONS GRIS DU TEMPS




Sous un soleil brûlant
la ligne déploie ses lames
Rayures d'un chemin de traverse
Vastes champs assoupis
qu' un souffle d' été berce 
Au loin, tout est silence
pas un seul sifflement
Les seuls trains qui avancent
et gonflent dur leurs panses
les wagons gris du temps

=-=-=-=-=-=-=

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire