janvier 16, 2018

L' OISEAU ET LA FEMME EN ROBE DE COTONNADE BLEU CIEL



Une femme légèrement vêtue d'une robe de cotonnade bleu ciel s'abandonne au soleil.
Son corps, négligemment allongé sur un transat, se laisse caresser de manière audacieuse par les rayons lumineux et brûlants.
Le livre posé sur sa poitrine, ouvert à la 31ème page, laisse supposer qu'elle somnole.
Elle semble accueillir, au rythme de sa respiration, la chaleur de l'astre et offre une jolie vision de féminité et de sensualité discrète.

Soudain, la femme se sent  observée, une sensation de présence et d'intrusion dans son territoire. 
Elle soulève légèrement une paupière bordée de longs cils, se redresse et ne voit rien, excepté un jardin endormi sous un soleil de plomb. Elle s'assoupit à nouveau quand la sensation s'impose à son esprit.Plus de doute cette fois, elle l'a deviné avant de l'apercevoir.
Revêtu de noir, d'une imposante stature, il surplombe le toit de la maison voisine. Tourné dans sa direction, son regard est scrutateur.
Elle et lui s'observent maintenant du coin de l'oeil. Deux êtres en repos qui, dans leur immobilisme, deviennent attentifs l'un à l'autre comme habités d'une présence réciproque. 
Il se ressource sur la cheminée grise avant de poursuivre son long voyage. Elle s'est accordée un moment de répit avant de retourner au travail.

Une nuée d'oiseaux migrateurs traverse le ciel très rapidement. L'espace d'un instant, l'attention de

l'oiseau se détourne. Tel un maître de l'espace, il surveille ses congénères d'un regard paternaliste.
Dans le silence de cette journée d'été, ils sont seuls, l'un et l'autre, à partager ce moment unique qu'est la complicité entre une femme et un oiseau.
Elle se met à envier l'oiseau. Dès qu'il estimera le temps venu, il reprendra son vol.

Elle aimerait voler et voler des kilomètres et des milliers de kilomètres avec lui.
Cet oiseau posé sur la vieille cheminée va être le fil conducteur de sa rêverie. Son alibi pour laisser sa pensée divaguer.
Le temps d'une sieste, la femme et l'oiseau ont partagé le même cielUn ciel ouvert sur un monde libre et sans entraves.

°°°°°

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire