janvier 04, 2018

Tu es partout et nulle part à la fois.
Au bord de ce chemin de roses et d' hortensias, dans cet avion qui trace son chemin dans le ciel, près de cette mer bleue lézardée de soleils ou de cet océan qui crache mille hivers, chantant ses ritournelles. Lorsque je tends les bras, je rencontre le vide,  tu n' es pas dans cet espace immédiat. Là, où les yeux se caressent, où les mains se
cherchent et se trouvent. Tu es alors nulle part, ni derrière mon épaule, ni dans le champ de ma vue. Et pourtant, tu es partout, quand je regarde à
l' intérieur de moi-même et dans la prairie des souvenirs. Là, tu traverses les saisons, printemps, été, automne, hiver comme nulle part ailleurs.

⊙⊙⊙⊙⊙⊙⊙


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire