mars 01, 2018







Respire ma terre
du souffle de ces vents
qui donne force aux êtres
bien ancrés dans le sol

Pulse ma terre
quand la nuit, dans la lande
fuient les lapins fauves

Vibre ma terre
de  ces chants de marins
et couleurs chatoyantes

Mauves et genêts
rouges du soleil
sur une mer huilée
où les goélands s'égarent

Danse ma terre
en tes folles tempêtes
vagues sur les rochers
tes écumes à la crête

Sois ma terre, sauvage
de l'âme de ces êtres
qui ont dû travailler
imposer leurs conquêtes


○○○○○

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire